Facebook

Le CAWaB publie un mémorandum en vue des élections de mai 2019

Comment respecter les droits et prendre en compte les besoins des personnes à mobilité réduite dans toutes les sphères de la société ?

À l’occasion des élections régionales, fédérales et européennes du 26 mai 2019, les associations membres du CAWaB ont rédigé un mémorandum destiné aux partis politiques. Elles y ont rassemblé leurs revendications et des mesures concrètes à appliquer durant la prochaine législature afin de rendre la société plus accessible.

Mobilité, bâtiments ouverts au public, voiries, élections, communication... des sujets aussi bien techniques que politiques y sont traités, à l’attention de tous les niveaux de pouvoirs.

Pourquoi ?

Le CAWaB est convaincu que toute politique d’inclusion des personnes à mobilité réduite ne peut se faire sans mettre en œuvre le prérequis indispensable permettant l’autonomie de tous : l’accessibilité.
En effet, la mise en œuvre des propositions reprises dans ce mémorandum offrirait à chacun la liberté de participer à la vie sociale, culturelle, économique et politique de notre pays.

De plus, la Belgique a ratifié en juillet 2009 la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées et son article 9 relatif à l’accessibilité. Entrée en vigueur le 1er août 2009, le CAWaB demande son application stricte et progressive.

Une société accessible ne pouvant se construire qu’avec l’ensemble des acteurs privés et publics, individuels et collectifs, économiques et non marchands, l’action des pouvoirs publics est déterminante pour faire en sorte que l’inclusion soit l’affaire de tous.

Partager cet article sur : Twitter Facebook