Facebook

La STIB achète de nouveaux bus hybrides : seront-ils accessibles ?

Ce jeudi 14 décembre 2017, les membres de la Commission « Transports Publics Bruxellois » du Collectif Accessibilité Wallonie Bruxelles (CAWaB) ont eu l’occasion de monter dans des prototypes de bus hybrides articulés actuellement mis en test par la STIB sur sa ligne 66 (Péage-De Brouckère). Nous avons ainsi pu attirer l’attention de la STIB sur les difficultés rencontrées par les usagers à mobilité réduite, sachant que la STIB devra elle-même faire un choix entre les 3 marques : Volvo, Iveco et Solaris.

Notre expérience

En premier lieu, nous avons emprunté le bus hybride de la marque Volvo. Nous avons rencontré des problèmes liés au fonctionnement de la rampe, ce qui a retardé le bus de 5 à 10 min, obligeant les passagers à descendre de manière précipitée afin d’attraper le bus suivant qui venait de doubler le nôtre en difficulté.

Grâce au bon vouloir et à la persévérance du chauffeur, le système a finalement fonctionné et nous avons pu monter dans le bus. Une fois à bord, il s’est avéré très difficile de réaliser un demi-tour en chaise roulante électrique, faute d’espace suffisant. Nous avons constaté un manque d’informations sonores et visuelles quant à l’itinéraire, rendant difficile l’accessibilité aux personnes aveugles, malvoyantes, sourdes ou malentendantes, avec difficulté de compréhension ou d’orientation,...
Au moment de descendre du bus, le système a fonctionné à la deuxième tentative. La rampe semble toutefois relativement étroite.

En ce qui concerne les bus de marque Iveco et Solaris, nous avons eu plus de facilités à embarquer, la rampe fonctionnant de manière plus fluide et l’espace multi-usagers étant plus grand. Nous avons cependant remarqué que l’écran affichant les détails de l’itinéraire se trouve à un endroit difficilement visible pour une personne en chaise roulante lorsqu’elle s’installe dans la zone réservée, rendant donc impossible l’accès à l’information visuelle.

Après cette expérience, nous sommes vraiment interpellés par la différence d’accessibilité entre les modèles de bus visités. Ces bus seraient pourtant tous les trois aux normes en matière d’accessibilité, Pour le passager à mobilité réduite, il y a indéniablement des grosses disparités de confort et d’accessibilité tant en termes d’emplacements réservés à bord, d’espaces de manœuvres, que d’information.

Cela nous renforce dans l’idée qu’il est absolument nécessaire que les marchés publics intègrent des normes plus strictes en termes d’accessibilité lors de l’achat du matériel roulant. Pour y arriver, un référentiel matériel roulant devrait nécessairement être adopté par la STIB, afin de pouvoir acquérir du matériel homogène, et garantir les maillons de la chaine de l’accessibilité à long terme.

Inclure les personnes à mobilité réduite et les experts en accessibilité

Nous invitons dès lors la STIB à prendre conseil auprès d’experts en accessibilité afin de pouvoir choisir le matériel le plus adapté, qui correspondra aux besoins de tous ses usagers pour toute la durée d’exploitation de ces bus hybrides, y compris les personnes sourdes ou avec difficulté de compréhension et/ou d’orientation.

Nous restons bien entendu à disposition de la STIB pour apporter de plus amples explications sur les difficultés rencontrées à bord des bus hybrides et les remercions de leur coopération.

Partager cet article sur : Twitter Facebook